16 janvier 2009

La datation des manuscrits....

Quelques bonnes nouvelles pour les médiévistes depuis Noël :

Les études ADN permettent de dater et localiser les parchemins. Si vous voulez en savoir plus, lisez l'article de Généinfos du 14 janvier "Des manuscrits médiévaux datés et localisés par l'ADN". Si ces analyses peuvent compléter la connaissance des chartes, elles devraient surtout révolutionner la connaissance des livres d'heures et manuscrits non datés et l'histoire de l'art médiéval en général en modifiant ou confortant un certain nombre d'attributions chez les spécialistes d'enluminures et en espérant voir des études plus riches et assurées sur les courants, écoles, productions de scriptoriums...

Envoyez donc le minimum possibles vos parchemins et papiers au "gommage" et à la restauration car vous perdrez beaucoup de possibilités d'analyses, de qualité d'ADN... : de là à ce que l'analyse des pollens, des cires, des insectes écrasés, des empreintes digitales des scribes et lecteurs et l'OCRisation se développent encore un peu et racontent la vie du manuscrit et ses différents possesseurs, les progrès de la recherche devraient être spectaculaires !

Enfin, l'université de Fribourg a mis en ligne 333 manuscrits


Bonne et heureuse année 2009

Aucun commentaire: